L’histoire du club


125 ans d’histoire, et déjà tant de souvenirs. Le C.N.V connaît en effet ses heures de gloire, quelques unes parmi tant d’autres puisque depuis 1888, les marches des podiums nationaux ou internationaux l’accueillent régulièrement.

C’est donc en 1888 qu’un groupe de verdunois avec à sa tête René MAUVAIS, décida de créer le Cercle Nautique Verdunois afin de permettre à la bourgeoisie locale d’occuper ses heures de loisir à canoter sur la Meuse. A ses débuts, son siège était situé dans un vieil entrepôt la Galavaude. Dès le départ, on comptait déjà trente honoraires qui payaient une cotisation substantielle de douze francs.

En 1900, Louis COUTEN remplace René MAUVAIS et devient alors Président du club.

En 1910 la société acquiert une vieille ferme à la Digue et décide de la rénover pour la convertir en garage à bateaux et en salles de réunions.

Ensuite, l’esprit sportif se développe rapidement et le premier titre de champion de France est déjà conquis par une yole de mer.

Puis, il y aura la guerre et le club ne reprendra pas son activité normale. En 1925, Georges CHACLET devient son tour président, succédé en 1930 par Louis VALADIER.

Déjà à cette époque la convivialité caractérisait le C.N.V: les Verdunois s’y rendaient essentiellement dans le but de se divertir. Malgré tout, le club fait de gros efforts afin d’investir dans du matériel plus conséquent et pour organisation de régates. C’est ainsi que le club se déplace sur de nombreux bassins, toujours en compagnie de ses supporters. En 1935, Alfred SCHWAB assure son rôle de président pendant un an.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, l’explosion de l’usine électrique détruit une grande partie du hangar, seize bateaux disparaîtront, et seulement trois ou quatre pourront être récupérés

Une poignée d’anciens dévoués, dont Henri WASLET qui restera président pendant dix ans, prennent le club en charge et des entraîneurs improvisés commencent à suivre quelques équipages prometteurs. Tout le monde y croît. C’est l’effervescence au C.N.V !

Et ils avaient raison d’y croire puisqu’à peine deux ans plus tard la première équipe féminine est championne de France. Ce titre fut le premier d’une longue lignée.

Les équipes masculines, elles aussi, se font remarquer lors de compétitions. Elles remportent souvent les compétitions régionales et nationales. Elles se distinguent couramment lors des championnats de Champagne-Lorraine-Alsace et certaines d’entre elles sont confrontées aux meilleurs rameurs français lors des championnats de France.

En ce début de l’année 1950, soixante membres cotisent au CNV dont plus de la moitié assiste régulièrement aux entraînements. A cela s’ajoutent les quatre vingts jeunes scolaires qui découvrent ce sport sous la responsabilité de leurs professeurs, et qui peut être, deviendront des futurs champions et championnes.

Depuis 1958, avec l’arrivée de Jean HERBEMONT en tant que président, l’aviron suit son cours et les palmarès s’accumulent de plus en plus au C.N.V. Ceci est le fruit de longs entraînements, interrompus uniquement par les crues de la Meuse. Mais les rameurs ne se reposent pas pour autant: ils pratiquent des séances de culture physique comme la musculation, l’ergomètre ou le jogging, se préparant ainsi pour le retour de la belle saison. Sa présidence si faste pour le club durera 35 ans !

Si l’aviron féminin porte le club dans les années 1950-1970, en particulier avec Renée CAMU et ses partenaires de double et de quatre, un développement plus homogène se concrétise par l’arrivée d’une génération de garçons aussi turbulents que performants dans le sillage de Roger ROUYER.

Sous l’impulsion de Philippe CABUT les orientations vers le sport de haut niveau, avec des objectifs d’entraînement bien définis et un investissement matériel conséquent, permettent au CNV d’être présent sur tous les fronts.

Dès 1988, année du centenaire, le club compte bon nombre de rameurs internationaux juniors et séniors, puis arrive 1993 qui est l’année importante de la construction du nouveau bâtiment. Financé par la Ville de Verdun et le Conseil Général de la Meuse, ce nouveau club est doté d’un garage à bateaux très fonctionnel, d’une salle de musculation, d’un bureau et d’une salle de réunion. Cette infrastructure moderne et performante sera déterminante pour propulser le CNV au niveau d’excellence.

En 1994, Jacques GIRONDE assure la présidence du club jusqu’en 2004. Durant ces 10 années, il met en place un plan comptable plus élaboré et moderne. Il procède à la refondation des statuts. Il est à l’origine de la constitution des différentes commissions, encore en place actuellement.

Durant la période 2004-2011, alors que Yolande CRAHAY est la nouvelle présidente, le CNV est présent dans tous les championnats minimes, cadets, juniors, séniors avec l’obtention de plusieurs titres et podiums.

Depuis 1948, le club n’a cessé de monter en puissance. En pleine gloire, les résultats de Germain CHARDIN et Benjamin RONDEAU aux jeux olympiques (Pékin, Londres), les 11 titres consécutifs de champions de France en 8 séniors, et l’ensemble des performances d’une manière générale amène le CNV aux toutes premières places du classement des clubs français.

En 2011, Guy CRAHAY est président de juin à novembre. Willy SCHULTE assure ensuite 3 mois de présidence intérimaire, puis prend la présidence jusqu’à ce jour.

En 2012, Le club reste fidèle à ses traditions: recrutement dans les collèges et lycées, souci de l’excellence et investissement dans du matériel de compétition sans cesse renouvelé. Le club compte alors 501 pratiquants.

En 2013, année du 125ème anniversaire, le Cercle Nautique Verdunois, est le club phare de la ville de Verdun, et assume avec panache l’héritage d’un passé glorieux où l’amitié, la convivialité, l’exigence éthique et technique vont de paire avec des résultats plus qu’élogieux.

 

Une réponse à “L’histoire du club”

  1. vanderlenne jean claude a dit:

    Bonjour , est-ce que cela vous dérangerez de m’envoyer les résultats de 1956 à 1959 de Andresse et Vanderlenne même si cela remonte à très longtemps . Je vous en remercie à l’avance . Je salue amicalement tous les membres du club .

Laisser une réponse

*