10 Mar 2010

Tête de rivière de Toul – Premier tremplin

Category: Presse,saison 2009-2010Charlène - 10/03/2010 18h52

Verdun testera à Toul le travail foncier de cet hiver. Avec un premier objectif en point de mire, les championnats de France bateaux courts.

C’est une tradition depuis plusieurs années, le CN Verdun démarre sa saison par la tête de rivière de Toul. Une occasion idéale de jauger la forme physique de ses rameurs : “A Toul, c’est un contre-la-montre de six kilomètres pour les seniors, une distance trois fois plus grande que les courses habituelles. C’est là qu’on peut voir la portée du travail foncier de l’hiver et se donner une première idée de ce que sera la saison.” Philippe Cabut, entraîneur et dirigeant  du CN Verdun, attend donc cette première sortie verdunoise avec une certaine impatience – celle d’un technicien qui va maintenant établir un diagnostic sur ses rameurs. 21 bateaux meusiens seront à l’eau dimanche, dont certains sont déjà pressentis pour franchir la ligne d’arrivée en tête : “Il y a bien sûr ceux de nos internationaux. En deux sans barreur, Germain Chardin sera avec Dorian Mortelette, Laurent Cadot avec le rameur de Melun Jean-David Bernard, et Benjamin Rondeau, en l’absence de Johnatan Mathis, fera équipe avec Lenté, de Saint-Quentin“, annonce Philippe Cabut. “Le staff technique national qualifiera déjà des rameurs pour les championnats de France bateaux courts prévus à Cazaubon du 23 au 25 avril. L’objectif pour nos rameurs sera d’être directement qualifiés“.

D’autres régates seront également sélectives pour ces championnats de France, en l’occurence celle des Vieilles Forges le 2 avril. Mais s’assurer dès dimanche la qualification serait une garantie d’une saison bien lancée. Bien que blessé en novembre, Jordan Lequy revient en forme suffisamment tôt pour lui aussi envoyer son skiff à Cazaubon : “Et on compte aussi sur Lucas Dehove en poids léger – 23 ans. Comme Lucas, mais en deux sans barreur avec le Lyonnais Ismaël Bourennane, Pierre Guerin aimerait lui aussi intégrer le collectif national – 23ans.” Un collectif national que tentera d’approcher Matthieu Moinaux, associé à Benoît Brunet (Boulogne) dimanche.

En juniors, la délégation verdunoise aura aussi fière allure ; Théophile Onfroy, déjà vainqueur en skiff à Toul en novembre, devrait confirmer son potentiel. “Pour lui, les championnats du monde juniors sont accessibles“, estime le dirigeant du CNV. Objectif peut-être encore un peu trop haut pour son frère Valentin dont les récents progrès sont toutefois de bon augure pour 2010.

Chez les filles, Lucie Domagala, associée à la Nancéienne Perrine Gumienny, aura son mot à dire à Toul. Idem pour le deux sans entièrement verdunois Florian Aubry – Mathieu Vivenot. Bien qu’ils ne soient pas concernés par les championnats de France dans l’immédiat, plusieurs équipages cadets feront le déplacement dimanche. Pour démontrer une nouvelle fois que le CN Verdun sait rester sur la vague ascendante.

Johnatan Mathis blessé

Johnatan Mathis qui devait faire équipe avec Benjamin Rondeau dimanche sur la tête de rivière de Toul doit finalement déclarer forfait. Le rameur verdunois s’est blessé la semaine dernière lors d’un stage à Temple-sur-Lot. Si la fracture de fatigue d’une côte est confirmée, Johnatan sera au repos forcé pendant trois semaines.

Autres absences à Toul côté verdunois, Clémence Willaume et Elena Kieffer qui seront toutefois en compétition. Les deux rameuses du CNV seront engagées à Sainte-Livrade-sur-Lot. Clémence fera équipe avec la Dijonnaise Myriam Goudet, Elena avec Katia Béliot (Cognac). L’objectif des deux Verdunoises sera la qualification directe pour les championnats de France de Cazaubon.

Article de Pascal Noël paru dans L’Est Républicain du mercredi 10 Mars 2010.

Laisser une réponse

*