17 Août 2008

Le quatre sans barreur Olympique en bronze à Pékin

Category: saison 2007-2008admin - 17/08/2008 0h18

Les Français ont été médaillés de bronze en quatre de pointe sans barreur aux Jeux olympiques de Pékin. Julien Desprès, Benjamin Rondeau, Germain Chardin et Dorian Mortelette ont décroché leur médaille au prix d’un précieux retour dans les derniers 500 mètres.

Les Australiens ont fait la quasi-totalité de la course en tête avant de se faire souffler la médaille d’or par les Britanniques dans les 100 derniers mètres. La Grande-Bretagne conserve ainsi ses titres remportés à Athènes en 2004 et Sydney en 2000.

Calés en quatrième position pendant la majeure partie de la course, les quatre rameurs français ont fait la différence dans le final en privant l’équipage slovène de podium. Ils terminent à trois secondes des vainqueurs.

"C’est parti très vite, mais on ne s’est jamais inquiété. Au troisième 500 mètres on a attaqué, on a augmenté la cadence en pensant à ceux qu’on aimait. Quand on a rouvert les yeux, on était troisièmes", a confié Dorian Mortelette à l’issue de la finale.

Le rameur français a tenu par ailleurs à remercier celui qui entraîne le quatre sans barreur depuis 2005, Daniel Fauché, médaillé d’argent aux Jeux d’Atlanta sur ce même bateau en 1996.

"Il connaît le quatre sur le bout des doigts. Depuis trois ans que nous sommes vraiment ensemble, il a su nous dire les choses pour nous mettre le couteau entre les dents. C’était le seul à pouvoir nous remonter comme cela", a déclaré Dorian Mortelette.

"Faire une médaille olympique pour nos premiers Jeux, c’est énorme. Jusqu’à présent on avait fait de belles demi-finales sans jamais concrétiser", a-t-il ajouté.

 

Licencié au Cercle Nautique Verdunois et né à Verdun, Benjamin Rondeau, l’homme aux bacchantes à la "Village People", raconte la vraie naissance de leur quatuor de pointe.

"La hiérarchie des tests a tranché. Elle a révélé notre énorme potentiel physique et technique. Mais ce qu’elle n’avait pas révélé, c’était surtout notre très gros potentiel humain", dit-il.

Depuis trois ans, les quatre mousquetaires rament ensemble et avouent "ne pas avoir eu envie de voir quelqu’un d’autre monter dans le bateau".

"On avait vraiment le sentiment que nous devions rester ensemble. Si quelqu’un d’autre était monté à bord, nous l’aurions certainement mal vécu", explique Benjamin Rondeau.

Licencié au Cercle Nautique Verdunois, Germain Chardin, 25 ans, ne se lasse pas de revenir sur leur course.

"Nous étions relativement confiants. Une médaille nous tenait à coeur. Nous imaginions tous nos clubs et nos familles devant la télévision", dit-il.

Voici le classement final du quatre de pointe sans barreur messieurs d’aviron des Jeux olympiques 2008 de Beijing:
1. Grande-Bretagne 6:06.57
(Tom James, Steve Williams, Pete Reed, Andrew Triggs Hodge)

2. Australie 6:07.85
(Matt Ryan, James Marburg, Cameron McKenzie-Mcharg, Francis Hegerty)

3. France 6:09.31
(Julien Despres, Benjamin Rondeau, Germain Chardin, Dorian Mortelette)

4. Slovénie 6:11.62
(Tomaz Pirih, Rok Rozman, Rok Kolander, Miha Pirih)

5. République tchèque 6:16.56
(Jan Gruber, Michal Horvath, Milan Bruncvik, Karel Neffe)

6. Allemagne 6:19.63
(Marco Neumann, Richard Schmidt, Urs Kaeufer, Gregor Hauffe)

Laisser une réponse

*