27 Août 2006

Championnats du monde Sénior 2006 – Eton (GB)

Category: saison 2005-2006admin - 27/08/2006 23h48

A partir du 19 jusqu’au 27 août 2006, nos lorrains participent aux mondiaux sur les eaux de Dorney Lake à Eton, théâtre des futurs jeux olympiques d’aviron en 2012 où pas moins de 1100 compétiteurs sont attendus tout au long de la semaine !

20 août 2006 :
Même si la Lorraine compte douze rameurs, peu envisagent une médaille. Malgré tout, avec un brin de chance, le quatre de pointe sans barreur, à fort couleur régionale avec Benjamin RONDEAU (Verdun CN, pôle espoir Nancy), Germain CHARDIN (Verdun CN, pôle espoir Nancy), Dorian MORTELETTE (CMS MARIGNAGNE, pôle espoir Nancy) et Julien Desprès (Bergerac SN) pourrait réussir à se glisser sur le podium. Les 3 Lorrains, tous âgés de 23 ans et tous du pôle espoir de Nancy, ont déjà gouté à l’or.

Le défi du 8 sénior homme s’annonce quant à lui relevé, avec à son bord Julien VALLA (Verdun CN), mais devra se passer sa nage verdunoise, Laurent CADOT (Verdun CN), qui pour cause de blessure dû déclarer forfait… Le huit  français sera remanié de façon à ce que Bastien Ripoll monte à la nage, et Bastien Gallet complète l’équipage.

———————-

21 août 2006 :
A l’issue de leur première course en série, le 4- (quatre sans barreur) ont un peu souffert, mais selon Jean-Raymond PELTIER, Rondeau-Chardin et Mortelette ont eut l’air contents dans une série dense. Pour Peltier, les quatres rameurs ont une marge de progression, mais gare : « Il ne va pas falloir faire d’erreur pour se qualifier lors des repechages avec le 9ème temps des éliminatoires (5’58‘’58). Ils vont devoir se jauger par rapport aux Irlandais, et les battre »

Vierge de toute compétition cette saison, le huit tricolore a fait bonne figure pour son entrée dans le mondial britannique. « C’est une bonne mise en route, » observe satisfait Erwan Péron. « Mais notre manque de parcours ensemble s’est fait sentir, complète son coéquipier Bastien Gallet. Nous n’avons pas su réagir aux attaques des Italiens.» En terminant troisième, l’équipage manque de peu la qualification directe pour la demi-finale. Leur repêchage est programmé à 11h36 mercredi 23 août.

Récapitulatif des résultats français lors des éliminatoires lundi 21 août
2-HPL (Vincent Faucheux, Damien Margat) : 3e
2XFPL (Coralie Simon, Bénédicte Dorfman) : 4e
2XHPL (Fabrice Moreau, Frédéric Dufour) : 10h30
4-HPL (Franck Solforosi, Jérémy Pouge, Jean-Christophe Bette, Fabien Tilliet) : 1er
4XH (Jonathan Coeffic, Cédric Berrest, Julien Bahain, Jean-David Bernard) : 3e
8+F (Coralie Dufour, Célia Foulon, Marjolaine Rossit, Stéphanie Dechand, Caroline Delas, Audrey Galy, Marie Le Nepvou, Elodie Rubaud, barreuse : Mélanie Lelièvre) : 5e
8+H (Bastien Gallet, Erwan Peron Nicolas Podpovitny, Julien Pierson, Timothée de Lagarde, Donatien Mortelette, Julien Valla, Bastien Ripoll, barreur : Christophe Lattaignant) : 3e

———————-

22 août 2006 :
Sur un plan d’eau agité par le vent, le quatre de pointe sans barreur homme s’est facilement qualifié pour les demi-finales en terminant premier de sa série de repêchage. Malgré l’attaque du bateau irlandais à 250 mètres de la ligne, les Français ne sont pas laissés surprendre et ont placé une bonne accélération. « Notre objectif dans cette course était de partir vite et de pouvoir réagir aux éventuelles attaques », précise Germain Chardin. Ils terminent premiers et réalisent au passage le meilleur chrono des repêchages, sous la barre des six minutes.On retrouvera donc nos Verdunois jeudi face aux Anglais, champions du monde en titre et aux Néerlandais, vice-champions du monde.

Récapitulatif des résultats français lors des repêchages mardi 22 août
1XFPL (Coralie Ribeil) : 2e
1XH (Pierre-Jean Peltier) : 4e
2XF (Céline Cuisant, Inène Pascal) : 1er
4-H (Julien Desprès, Benjamin Rondeau, Germain Chardin, Dorian Mortelette) : 1er
———————-

24 août 2006 :
Quatre sans barreur Homme, composé de nos deux verdunois, a disputé la demi-finale cet après midi. « Notre entraîneur, Daniel Fauché, nous a dit au départ que nous pouvions gagner, explique satisfait Germain Chardin. Alors, nous avons joué la gagne et ça a marché. » Dans le sillage du bateau néerlandais tout au long de la course, les Français effectuent un bel enlevage dans les derniers mètres et passent la ligne devant les vice-champions du monde en titre, les Néerlandais [voir la photo Finish] Le 4- Homme est donc qualifié pour la Finale A qui est programmée le samedi 26 août à 13h55.
Huit de pointe avec barreuse femme; La grande finale semblait difficile à atteindre pour les rameuses tricolores, tant le niveau de leurs concurrentes était supérieur. Très rapidement d’ailleurs, les bateaux allemands et canadiens prenaient l’ascendant pour aller chercher les deux places qualificatives. L’équipage français a cependant bataillé pour rester au contact des deux autres bateaux. « Nous sommes très mal partis, raconte Mélanie Lelièvre, la barreuse du bateau. Mais sur le dernier 500, tout l’équipage a bien réagi pour revenir sur les Russes. » Le huit féminin espère désormais faire une bonne place en finale B, une performance à leur portée au vu des temps réalisés par leurs adversaires dans des conditions similaires. « Il faudra de toute façon tout tenter, poursuit Mélanie. L’objectif sera de rester le plus possible au contact des Néo-zélandaises qui ont réussi à accrocher les Roumaines vice-championnes du monde en titre dans leur repêchage. » La course est programmée dimanche 27 août à 10h52.
Huit de pointe barré Homme; peu de temps après leurs homologues féminines, ont réalisé une course constante pour obtenir leur billet pour la demi-finale. Longtemps deuxième derrière le Canada, ils n’ont pu résister au retour des Roumains. « Nous n’avons pas forcément cherché à rester devant eux », a cependant précisé après la course Donatien Mortelette. Nous voulions surtout assurer la qualification. » Il faudra être solide en demi-finale pour pouvoir accrocher une place en grande finale. Prochain rendez-vous pour le huit français : vendredi 25 août à 13h00.

Récapitulatif des résultats français lors des repêchages jeudi 24 août
4XHPL (Bastien Tabourier, Quentin Colard, Maxime Goisset, Rémi Di Girolamo) : 3e (course pour l’attribution des lignes d’eau de la finale)
2XFPL (Coralie Simon, Bénédicte Dorfman) : 3e

Récapitulatif des résultats français lors des repêchages et des demi-finales jeudi 24 août
8+F (Coralie Dufour, Célia Foulon, Marjolaine Rossit, Stéphanie Dechand, Caroline Delas, Audrey Galy, Marie Le Nepvou, Elodie Rubaud, barreuse : Mélanie Lelièvre) : 4e (repêchages)
8+H (Bastien Gallet, Erwan Peron Nicolas Podpovitny, Julien Pierson, Timothée de Lagarde, Donatien Mortelette, Julien Valla, Bastien Ripoll, barreur : Christophe Lattaignant) : 3e (repêchages)
1XFPL (Coralie Ribeil) : 5e
1XF (Sophie Balmary) : 2e
2XF (Céline Cuisant, Inène Pascal) : 4e
2XH (Jean-Baptiste Macquet, Adrien Hardy) : 1e
4-H (Julien Desprès, Benjamin Rondeau, Germain Chardin, Dorian Mortelette) : 1e
2XFPL (Coralie Simon, Bénédicte Dorfman) : 1e (demi-finale C/D)
1XH (Pierre-Jean Peltier) : 3e (finale D), 21e au classement final

———————-

25 août 2006 :
Huit de pointe avec barreur homme
C’est allé un peu trop vite pour les hommes du huit tricolore aujourd’hui en demi-finale. L’équipage, pour qui le championnat du monde avait valeur de premier test international, a certainement manqué de parcours ensemble cette saison par rapport à leurs concurrents. « Je ne pense pas que l’on fasse une mauvaise course, relativise Julien Pierson. Et ce qui est plutôt encourageant, c’est que les écarts avec les meilleurs sont moins importants que l’année dernière. » Le huit français tentera de remporter la petite finale dimanche 27 août à 10h59.

Récapitulatif des résultats français lors des séries handi-aviron et des demi-finales vendredi 25 août
Skiff bras seuls femme (Marie-Pierre Baskevitch-Six) : 4e (Série)
Skiff bras seuls homme (Pierre Paugam) : 3e (Série)
Deux de couple bras corps mixte (Christophe Sommé, Jessie Malotaux) : 4e (Série)
2-HPL (Vincent Faucheux, Damien Margat) : 4e
2XHPL (Fabrice Moreau, Frédéric Dufour) : 2e
4-HPL (Franck Solforosi, Jérémy Pouge, Jean-Christophe Bette, Fabien Tilliet) : 1e
4XH (Jonathan Coeffic, Cédric Berrest, Julien Bahain, Jean-David Bernard) : 5e
8+H (Bastien Gallet, Erwan Peron Nicolas Podpovitny, Julien Pierson, Timothée de Lagarde, Donatien Mortelette, Julien Valla, Bastien Ripoll, barreur : Christophe Lattaignant) : 5e
2XFPL (Coralie Simon, Bénédicte Dorfman) : 2e en finale C, 14e au classement final

———————-

26 août 2006 :
Quatre sans barreur Homme finit 6ème de ces championnats de Monde à Eton.
Après leur victoire en demi-finale, les rameurs tricolores du quatre de pointe sans barreur voulaient confirmer leur bonne performance. En présence des Anglais, champions du monde en titre, les Français réalisent un bon parcours, restant au contact pour la troisième place jusqu’aux 1000 mètres. Mais dans la deuxième moitié du parcours, les équipages de tête creusent un peu plus l’écart. Les quatre coéquipiers n’ont finalement pas les ressources nécessaires pour revenir et terminent à dernière place. « On y croit mais nous faisons beaucoup de fautes, déclare Germain Chardin. Et en finale, ça ne pardonne pas. » Ce résultat est néanmoins satisfaisant compte tenu du peu de parcours ensemble cette saison.

Récapitulatif des résultats français lors des finales A et B et des repêchages handi-aviron samedi 26 août
1XFPL (Coralie Ribeil) : 6e en finale B, 12e au classement final
2XF (Céline Cuisant, Inène Pascal) : 5e en finale B, 11e au classement final
1XF (Sophie Balmary) : 4e en finale A
2XH (Jean-Baptiste Macquet, Adrien Hardy) : médaillés d’or
4-H (Julien Desprès, Benjamin Rondeau, Germain Chardin, Dorian Mortelette) : 6e en finale A
Skiff bras seuls femme (Marie-Pierre Baskevitch-Six) : 4e (Repêchage)
Skiff bras seuls homme (Pierre Paugam) : 2e (Repêchage)
Deux de couple bras corps mixte (Christophe Sommé, Jessie Malotaux) : 2e (Repêchage)

———————-

27 août 2006 :
Les trois bateaux français finalistes du jour réalisent un carton plein en montant tour à tour sur le podium. Le quatre de pointe sans barreur homme poids léger, champion du monde en titre, ramène l’argent, le deux de couple homme poids léger et le quatre de couple homme poids léger le bronze. Une grande satisfaction pour tous ces rameurs !
Huit de pointe avec barreur
Le huit français prend un bon départ de la finale B. C’est lui d’ailleurs qui impose le rythme à ses concurrents et qui passe en tête aux deux premiers temps intermédiaires. Les autres équipages restent malgré tout au contact et font parler leur puissance sur le dernier 1000 mètres. Comme leurs homologues féminines, ils terminent à la quatrième place. « Le résultat brut est décevant. Mais la manière est encourageante, » analyse Julien Valla, le plus expérimenté du bateau. Le huit français prend la dixième place de ce championnat du monde.

Récapitulatif des résultats français lors des finales A et B dimanche 27 août
2-HPL (Vincent Faucheux, Damien Margat) : 1e en finale B, 7e au classement final
4XH (Jonathan Coeffic, Cédric Berrest, Julien Bahain, Jean-David Bernard) : 4e en finale B, 10e au classement final
8+F (Coralie Dufour, Célia Foulon, Marjolaine Rossit, Stéphanie Dechand, Caroline Delas, Audrey Galy, Marie Le Nepvou, Elodie Rubaud, barreuse : Mélanie Lelièvre) : 4e en finale B, 10e au classement final
8+H (Bastien Gallet, Erwan Peron Nicolas Podpovitny, Julien Pierson, Timothée de Lagarde, Donatien Mortelette, Julien Valla, Bastien Ripoll, barreur : Christophe Lattaignant) : 4e en finale B, 10e au classement final
Skiff bras seuls femme (Marie-Pierre Baskevitch-Six) : 6e en finale A
Skiff bras seuls homme (Pierre Paugam) : 5e en finale A
Deux de couple bras corps mixte (Christophe Sommé, Jessie Malotaux) : 4e en finale A
4XHPL (Bastien Tabourier, Quentin Colard, Maxime Goisset, Rémi Di Girolamo) : médaillés de bronze
2XHPL (Fabrice Moreau, Frédéric Dufour) : médaillés de bronze
4-HPL (Franck Solforosi, Jérémy Pouge, Jean-Christophe Bette, Fabien Tilliet) : médaillés d’argent


Photo Lucerne 2006; copyright CNVerdun.fr

Comments are closed.